Cité-jardin de la Butte-Rouge : dernière visite avant démolitions ?

Titre:

Description :

Cité-jardin de la Butte-Rouge : dernière visite avant démolitions ?

Pour son prochain rendez-vous, la Société française des urbanistes vous invite le 9 septembre 2021 à 10 h à une visite de la cité-jardin de la Butte-Rouge à Châtenay-Malabry, avec Michel cantal-Dupart, architecte et urbaniste.

 

 

Ensemble urbain remar­quable et exem­plaire, la cité-jar­din de la Butte Rouge fait aujourd’hui l’objet d’un pro­jet de restruc­tu­ra­tion qui com­prend d’importantes démo­li­tions. Cette opé­ra­tion remet en cause de manière impor­tante le pro­jet ini­tial dont les qua­li­tés archi­tec­tu­rales et urba­nis­tiques, comme l’ambition sociale, sont recon­nues et célé­brées internationalement.

Issue de la sec­tion d’hygiène rurale et urbaine du Musée social qui s’est inté­res­sée très tôt aux prin­cipes déve­lop­pés par Ebe­ne­zer Howard pour la mise en œuvre de cités-jar­dins, la SFU a vu plu­sieurs de ses membres s’investir dans de tels pro­jets. L’un de ses fon­da­teurs, qui devint en outre son pré­sident, Jacques-Mar­cel Aubur­tin (par­fois appe­lé Jean-Mar­cel Aubur­tin) fut le concep­teur d’une des pre­mières cités-jar­dins en France : la cité du Che­min-Vert à Reims, édi­fiée dès 1920 par la socié­té d’HBM l’Effort rémois. Elle béné­fi­cie aujourd’hui du label « Archi­tec­ture contem­po­raine remar­quable » (ex « Patri­moine du XXe siècle »), ins­ti­tué par le minis­tère de la Culture.

Comme le Syn­di­cat de l’architecture l’a men­tion­né dans une récente lettre ouverte au pré­sident de la Répu­blique, il est plus que sou­hai­table que la cité de la Butte-Rouge béné­fi­cie d’un pro­jet « pre­nant en compte l’existant dans sa glo­ba­li­té », et que soit écar­té « tout recours aux démo­li­tions visant à ne favo­ri­ser que des ambi­tions éco­no­miques locales et de court terme, au détri­ment d’enjeux patri­mo­niaux et envi­ron­ne­men­taux d’intérêt public. »

Pour en savoir plus sur le pro­jet de réno­va­tion de la Butte-Rouge et sur les moda­li­tés de la visite pro­po­sée par la SFU, c’est ici.

Pho­tos :1. Didier Raux ; 2–3. Bar­ba­ra Gutglas

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


À pro­pos

Depuis 1932, Urba­nisme est le creu­set d’une réflexion per­ma­nente et de dis­cus­sions fécondes sur les enjeux sociaux, cultu­rels, ter­ri­to­riaux de la pro­duc­tion urbaine. La revue a tra­ver­sé les époques en réaf­fir­mant constam­ment l’originalité de sa ligne édi­to­riale et la qua­li­té de ses conte­nus, par le dia­logue entre cher­cheurs, opé­ra­teurs et déci­deurs, avec des regards pluriels.


CONTACT

01 45 45 45 00