Chantiers en ville

Titre:

Description :

Chantiers en ville

« Un projet urbain »

 

Lise Ser­ra n’a pas froid aux yeux. Si vous vou­lez com­prendre com­ment les chan­tiers fabriquent la ville que nous habi­tons et par­cou­rons, sui­vez-la en haut de la plus haute grue du musée des Confluences à Lyon, puis redes­cen­dez sur le sol des bâtis­seurs pour veiller une nuit entre les palis­sades closes. Mais vous pou­vez aus­si, dès l’ouverture du livre, retrou­ver votre curio­si­té d’enfant que le chan­tier « au bas de chez soi » attire, tout en se déro­bant à l’exploration.

Archi­tecte, doc­teure en urba­nisme et amé­na­ge­ment, Lise Ser­ra a pas­sé plu­sieurs années à obser­ver la ville en train de se faire par ses chan­tiers. Alter­nant les points de vue des pro­fes­sion­nels, des habi­tants, des pié­tons, elle inter­pelle les impen­sés des chan­tiers en ville.

Si les chan­tiers sont la vie de la ville, com­ment faire en sorte que leur inter­ac­tion soit posi­tive ? L’auteure invite d’abord à prendre la mesure des pul­sa­tions contra­dic­toires que les chan­tiers sus­citent : infer­nal ou enchan­té, le chan­tier urbain concentre les sté­réo­types par les repré­sen­ta­tions que romans ou films dif­fusent, mais aus­si que pas­sants et ouvriers pro­jettent en miroir.

Car le chan­tier est l’image d’un monde en désordre qui dis­pose un nou­vel ordre et pro­voque incom­pré­hen­sions, conflits, dia­logues mais aus­si nou­velles confi­gu­ra­tions du tra­vail en équipes, nou­veaux métiers, nou­veaux modes de com­mu­ni­ca­tion et de dia­logue. Dedans et dehors : ce sont cet entre-deux mou­vant entre palis­sades et mira­dors, ces cir­cu­la­tions entre vête­ments de tra­vail et tenues urbaines que le livre prend à témoin : ville et chan­tier entre­choquent leurs espaces-temps. Retards tech­niques ou sus­pen­sions poli­tiques, exi­gences envi­ron­ne­men­tales ou confron­ta­tions de voi­si­nage, conflits de maî­trises d’ouvrage ou contes­ta­tions d’usagers, les limites entre ville et chan­tiers se rené­go­cient sans cesse.

Le livre appelle ain­si à consi­dé­rer le chan­tier urbain comme un pro­jet urbain au plein sens du terme, « pre­nant en compte l’ensemble des dimen­sions de la ville en train de se faire et de ses effets pré­sents ou futurs, dans la pers­pec­tive d’une ville plus amène et attrac­tive pour les cita­dins », déve­lop­pant « l’art du “faire avec”, dont la phi­lo­so­phie de l’action et la valo­ri­sa­tion du pro­ces­sus par­ta­gé semblent être les clés ». / Hélène Hatz­feld

Lise Ser­ra, coll. « Archi­tec­ture, urba­nisme, pay­sa­gisme », Édi­tions de l’Université de Bruxelles, 2021
190 pages, 21 euros

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


À pro­pos

Depuis 1932, Urba­nisme est le creu­set d’une réflexion per­ma­nente et de dis­cus­sions fécondes sur les enjeux sociaux, cultu­rels, ter­ri­to­riaux de la pro­duc­tion urbaine. La revue a tra­ver­sé les époques en réaf­fir­mant constam­ment l’originalité de sa ligne édi­to­riale et la qua­li­té de ses conte­nus, par le dia­logue entre cher­cheurs, opé­ra­teurs et déci­deurs, avec des regards pluriels.


CONTACT

01 45 45 45 00