Flux

Titre:

Description :

Mathieu Quet
Éd. Zones, 2022,
158 pages, 16 euros

L’ouvrage de Mathieu Quet mérite une large audience. D’abord, parce que le sujet de la mise en équa­tion logis­tique du monde, ces forces d’aplatissement – déjà par­fai­te­ment décrites à par Tho­mas Fried­man dans son best-sel­ler La terre est plate (2006) – et ses consé­quences sur l’économie mon­dia­li­sée et nos vies quo­ti­diennes méritent d’être mieux appré­hen­dées, de sorte que cha­cun com­prenne quelle est sa res­pon­sa­bi­li­té en bout de chaîne. Ensuite, parce qu’il se lit comme un roman d’enquête, l’introduction fai­sant, à ce titre, pen­ser au Gomor­ra de Rober­to Saviano.

Les réfé­rences his­to­riques, les décryp­tages géo­gra­phiques, l’exposé des motifs éco­no­miques nous ren­seignent uti­le­ment sur la grande fra­gi­li­té de ce sys­tème, ils nous alertent sur les « bugs » consta­tés à chaque crise, signes annon­cia­teurs d’un inexo­rable krach struc­tu­rel qu’il nous appar­tient d’anticiper.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


À pro­pos

Depuis 1932, Urba­nisme est le creu­set d’une réflexion per­ma­nente et de dis­cus­sions fécondes sur les enjeux sociaux, cultu­rels, ter­ri­to­riaux de la pro­duc­tion urbaine. La revue a tra­ver­sé les époques en réaf­fir­mant constam­ment l’originalité de sa ligne édi­to­riale et la qua­li­té de ses conte­nus, par le dia­logue entre cher­cheurs, opé­ra­teurs et déci­deurs, avec des regards pluriels.


CONTACT

01 45 45 45 00