Temps et infrastructure. Le futur des métropoles

Titre:

Description :

Temps et infrastructure. Le futur des métropoles

Natha­lie Roseau Métis­Presses, 2022, 
272 pages, 32 euros

Pro­fes­seure à l’École natio­nale des ponts et Chaus­sée, his­to­rienne des métro­poles et de leurs évo­lu­tions contem­po­raines, Natha­lie Roseau étu­die dans son livre le rôle des infra­struc­tures dans la fabri­ca­tion des métro­poles. À par­tir de trois exemples inter­na­tio­naux – le park­way new-yor­kais, le péri­phé­rique pari­sien et l’aéroport de Rois­sy, enfin, l’infrastructure hong­kon­gaise –, elle donne à voir la place de ces objets contro­ver­sés dans l’évolution et les muta­tions des grandes métro­poles et méga­lo­poles contemporaines.

La séquence chro­no­lo­gique des trois études qui s’étale du xixe siècle avec l’exemple nord-amé­ri­cain, jusqu’aux toutes pre­mières années du xxie siècle, après la rétro­ces­sion de Hong Kong à la Chine en 1997, per­met de déga­ger des points de com­pa­rai­son sur le rôle, notam­ment poli­tique, des grandes infra­struc­tures dans les choix en matière d’urbanisme. Si le cas pari­sien est rela­ti­ve­ment bien connu, ce n’est pas tout à fait le cas pour les deux autres.

Grâce à une ana­lyse extrê­me­ment docu­men­tée et fouillée, l’auteure montre à quel point ces infra­struc­tures n’ont pas eu qu’un rôle d’aménagement des ter­ri­toires au sens lit­té­ral du terme, mais ont éga­le­ment contri­bué à pen­ser et à anti­ci­per les grandes muta­tions urbaines en cours ou à venir. Dans le cas états-unien, la mise en œuvre du park­way s’inscrit, par exemple, par­fai­te­ment dans le déve­lop­pe­ment de l’automobile. Alors même que s’annonce un nou­veau temps pour la ville, celui de l’extension et de la moder­ni­sa­tion des réseaux urbains. À l’autre bout du spectre chro­no­lo­gique, l’amorce en 1989 du nou­veau Port and Air­port Deve­lop­ment Stra­te­gy concentre, quant à lui, les débats à l’aube de la rétro­ces­sion à la Chine.

Comme le sou­ligne Natha­lie Roseau en conclu­sion de son livre, l’infrastructure joue donc un rôle essen­tiel dans la struc­tu­ra­tion des métro­poles, autant par ses pro­prié­tés intrin­sèques que par son poten­tiel d’actions. Le titre même de l’ouvrage sug­gère à cet égard qu’il s’agit non seule­ment de tirer un récit des expé­riences pas­sées, mais aus­si d’appréhender le futur des métro­poles, notam­ment du point de vue éco­lo­gique. Pour ter­mi­ner, il faut sou­li­gner le très beau tra­vail édi­to­rial réa­li­sé en matière iconographique.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


À pro­pos

Depuis 1932, Urba­nisme est le creu­set d’une réflexion per­ma­nente et de dis­cus­sions fécondes sur les enjeux sociaux, cultu­rels, ter­ri­to­riaux de la pro­duc­tion urbaine. La revue a tra­ver­sé les époques en réaf­fir­mant constam­ment l’originalité de sa ligne édi­to­riale et la qua­li­té de ses conte­nus, par le dia­logue entre cher­cheurs, opé­ra­teurs et déci­deurs, avec des regards pluriels.


CONTACT

01 45 45 45 00