Pouvoirs urbains

Titre:

Description :

Pouvoirs urbains

« Ville, politique et globalisation »

 

Spé­cia­listes de la gou­ver­nance urbaine et des pro­jets de villes, l’urbaniste Chris­tian Lefèvre (École d’urbanisme de Paris de l’université Paris-Est) et le poli­tiste Gilles Pin­son (Centre Émile-Dur­kheim à Sciences-Po Bor­deaux) pro­posent une réflexion fouillée, mêlant théo­ries de l’urbain, éco­no­mies de la ville (dans la période de « l’aprèsfordisme »), mise en ques­tion du sem­pi­ter­nel « retour des villes » (expres­sion gal­vau­dée depuis l’ouvrage pion­nier de Patrick Le Galès) et ques­tion­ne­ments typiques de la science poli­tique (« qui gou­verne la ville ? »), cette fresque s’achevant par une mise en pers­pec­tive de l’objet métro­pole, « géant éco­no­mique » (ter­ri­toire fonc­tion­nel), mais « nain poli­tique » (ter­ri­toire ins­ti­tu­tion­nel). Toutes les dimen­sions des éco­sys­tèmes des villes sont appréhendées.

Le pro­pos des auteurs part du constat selon lequel l’urbain est deve­nu le cadre domi­nant des pra­tiques et des rela­tions sociales, mais aus­si le ter­reau concen­tré où s’épanouit le capi­ta­lisme glo­ba­li­sé, avec ses inno­va­tions et ses dérives.

Creu­set des enjeux socio-éco­no­miques et envi­ron­ne­men­taux, la ville est ain­si deve­nue une échelle clé pour agir et inven­ter de nou­veaux modèles de déve­lop­pe­ment durable (eu égard aux pol­lu­tions et exter­na­li­tés néga­tives qu’elle génère toutes choses égales par ailleurs). À l’origine de la poli­tique, comme le rap­pellent les auteurs, l’urbain cris­tal­lise aus­si les contro­verses à la fois poli­tiques et intel­lec­tuelles, dont Pou­voirs urbains dresse un bilan cri­tique. Les auteurs s’attardent notam­ment sur cinq contro­verses : l’urbanisation géné­ra­li­sée, les rap­ports entre milieux urbains et capi­ta­lisme, les rela­tions entre les villes et les États, la dis­tri­bu­tion du pou­voir dans la ville et la démo­cra­tie urbaine, la gou­ver­nance des espaces métro­po­li­tains. À lire, pour com­prendre et mettre en pers­pec­tive des pro­blé­ma­tiques actuelles et mouvantes.

Chris­tian Lefèvre et Gilles Pin­son, Armand Colin, 2020
240 pages, 24 euros

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


À pro­pos

Depuis 1932, Urba­nisme est le creu­set d’une réflexion per­ma­nente et de dis­cus­sions fécondes sur les enjeux sociaux, cultu­rels, ter­ri­to­riaux de la pro­duc­tion urbaine. La revue a tra­ver­sé les époques en réaf­fir­mant constam­ment l’originalité de sa ligne édi­to­riale et la qua­li­té de ses conte­nus, par le dia­logue entre cher­cheurs, opé­ra­teurs et déci­deurs, avec des regards pluriels.


CONTACT

01 45 45 45 00