Faire travailler ensemble territoires « gagnants » et territoires « perdants »

 

La preuve par Pérignat

Pérignat, l’un des sites de « La preuve par 7 » situé dans la métropole clermontoise, porte un projet fondé sur la reconversion. Jean-Pierre Buche, son maire agriculteur, a souhaité démontrer « par la preuve » aux habitants sceptiques que la reconversion était accessible et désirable. Parmi les initiatives, la reconversion d’un préfabriqué en médiathèque et la déconstruction-reconstruction d’un vieil hangar agricole sur l’Écopôle du val d’Allier (site de renaturation d’anciennes carrières d’environ 130 ha). Jean-Pierre Buche déclare « essayer de montrer la compatibilité des activités humaines avec le maintien de la biodiversité ». « La redécouverte des sites et des objets délaissés, voire oubliés, mis en lumière par de nouveaux usages définis sur la base d’une volonté locale éclairée par l’ingénierie d’un mode particulier, telle celle de Patrick Bouchain et “La preuve par 7” », peut constituer, à ses yeux, une des illustrations de la démarche sur « les territoires oubliés », dans laquelle il se reconnaît. Comme il le souligne, « l’économie de notre projet, au sens noble du terme, s’appuie avant tout sur les ressources locales et sur les moyens dont nous disposons, mais aussi sur la capacité que nous aurons ensemble à les faire vivre par la définition d’un autre modèle de développement, bien éloigné de celui que nous avons subi, plus que vécu, jusqu’ici et qui est à bout de souffle ».
Le maire de Pérignat se dit « conscient des limites de notre action, de son efficacité objective et de sa diffusion », mais il est convaincu que « les bouts de ficelle utilisés, dans cette forme d’utopie urbaine à notre échelle, peuvent créer les liens solides d’un autre tissu social en devenir ».
Il est d’accord avec l’idée de « faire travailler ensemble les territoires “gagnants” (actuels…) avec les territoires “perdants” (du moment…) », telle qu’elle est proposée par la démarche « territoires oubliés ». Elle lui paraît essentielle pour que « l’ingénierie des premiers éclaire les démarches des seconds, lesquels apporteront à cette nécessaire ingénierie la fraîcheur d’un regard différent alimenté par une volonté forte de changer les paradigmes et de donner un sens réellement partagé à la notion du vivre-ensemble ».

Ariella Masboungi

Lire à ce sujet l’article Comment agir dans les territoires oubliés ?

Photos : Déconstruction et reconstruction d’un vieil hangar agricole © D.R.
Transformation d’un ancien préfabriqué scolaire en une bibliothèque pour les élèves et les habitants © D.R.

Partager l'article

À propos

Depuis 1932, Urbanisme est le creuset d’une réflexion permanente et de discussions fécondes sur les enjeux sociaux, culturels, territoriaux de la production urbaine. La revue a traversé les époques en réaffirmant constamment l’originalité de sa ligne éditoriale et la qualité de ses contenus, par le dialogue entre chercheurs, opérateurs et décideurs, avec des regards pluriels.


CONTACT

01 45 45 45 00

Partager l'article
Abonnez-vous !

Découvrez nos offres d'abonnement papier ou numérique.