La fabrique urbaine, émission radiophonique

La fabrique urbaine #43 : Convoitises et résistances dans les quartiers populaires

Avec Mathieu Van Criekingen

A écouter ici

Chaque ville déve­loppe son sto­ry­tel­ling afin de mettre en avant les capa­ci­tés de son ter­ri­toire à atti­rer cette fameuse classe créa­tive, connec­tée et bran­chée. Ain­si, la trans­for­ma­tion de quar­tiers popu­laires, la recon­ver­sion d’anciens bâti­ments indus­triels en gale­ries com­mer­ciales, en centre d’art ou en start-up et l’ouverture de bars bran­chés … seraient le nec plus ultra pour sa ville.

Yup­pies et bobos sont les nou­veaux maitres de la ville !

Ain­si, l’effervescence autour des quar­tiers popu­laires fait figure de points chauds dans l’actualité urbaine. De Ber­lin à Bar­ce­lone, en pas­sant par Bruxelles, aucune ville euro­péenne ne semble épargnée !

Les élus de leur côté mettent en avant une amé­lio­ra­tion de la mixi­té sociale dans les quar­tiers popu­laires inves­tis par ces nou­veaux habi­tants. En revanche, rare sont les études sur le deve­nir des habi­tants de ces quar­tiers popu­laires expul­sés. Ils semblent ain­si ban­nis des dis­cours officiels.

Est-ce que la gen­tri­fi­ca­tion ne serait qu’une consé­quence pré­vi­sible, iné­luc­table dans les pro­ces­sus de renou­vel­le­ment urbain ? Qu’est-ce qui est recher­ché dans ces projets ?

 

La fabrique urbaine #42 : Révolution territoriale !

Avec Laurent Guidetti

A écouter ici

Selon l’ONU et l’OCDE, les villes consomment en ce début de XXIe siècle 75 % de l’énergie mon­diale et pro­duisent 80 % des émis­sions des gaz à effet de serre. Les enjeux sont donc sur les élus et les pro­fes­sion­nels de l’urbain.
Après des décen­nies de débats sur l’environnement, de congrès inter­na­tio­naux, de COP, de mise en place de concept tel que «déve­lop­pe­ment durable» et la «tran­si­tion éner­gé­tique», il est temps de pas­ser aux actions concrètes !

Mais que peuvent les pro­fes­sion­nels de l’urbain pour inver­ser la ten­dance et évi­ter la catastrophe ?

Laurent Gui­det­ti pro­pose rien de moins qu’un Mani­feste pour une révo­lu­tion ter­ri­to­riale (Edi­tion Espa­zium, 2021). Un mani­feste brut, constat impla­cable de notre res­pon­sa­bi­li­té dans l’état actuel du monde et appel à la révo­lu­tion des pratiques.

Tous les champs de la pen­sée ter­ri­to­riale — du loge­ment à l’agriculture, des modèles éco­no­miques de pro­duc­tion du bâti à la mobi­li­té en pas­sant par les modes de vie et la ges­tion des déchets — sont pas­sés au crible et il donne des outils à tous les acteurs du ter­ri­toire pour pen­ser et agir main­te­nant dans un monde incertain.

Par­ta­ger l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


À pro­pos

Depuis 1932, Urba­nisme est le creu­set d’une réflexion per­ma­nente et de dis­cus­sions fécondes sur les enjeux sociaux, cultu­rels, ter­ri­to­riaux de la pro­duc­tion urbaine. La revue a tra­ver­sé les époques en réaf­fir­mant constam­ment l’originalité de sa ligne édi­to­riale et la qua­li­té de ses conte­nus, par le dia­logue entre cher­cheurs, opé­ra­teurs et déci­deurs, avec des regards pluriels.


CONTACT

01 45 45 45 00

Par­ta­ger l’article