Maroc, sensibilisation à la collecte et au tri des déchets

L’AESVT (Association des enseignants des sciences de la vie et de la terre) a vingt-sept ans d’existence.

 

Créée par un col­lec­tif d’enseignants qui res­sen­tait le besoin d’échanger sur la péda­go­gie, l’as­so­cia­tion est pro­gres­si­ve­ment deve­nue un acteur très actif de la mobi­li­sa­tion citoyenne sur la ques­tion envi­ron­ne­men­tale au Maroc. D’abord en créant des centres d’éducation à l’environnement dans dix-huit muni­ci­pa­li­tés, puis en ini­tiant un savoir-faire dans le ramas­sage et le tri des déchets ména­gers dans les quar­tiers popu­laires de plus de vingt grandes villes.

C’est ain­si qu’avec les écoles, les asso­cia­tions de quar­tier, AESVT a mis en place une démarche qui implique et sen­si­bi­lise sur le long terme l’ensemble des acteurs concer­nés, et per­met, au-delà du ramas­sage déjà essen­tiel des déchets, de pro­vo­quer des chan­ge­ments de com­por­te­ments plus glo­baux, notam­ment à l’égard de la pré­ser­va­tion de la planète.

Aujourd’hui, lar­ge­ment recon­nue pour son exper­tise, l’association est deve­nue par­te­naire des pou­voirs publics, en s’impliquant dans l’élaboration de plans pro­vin­ciaux de ges­tion des déchets, à une échelle beau­coup plus large, avec la Wilaya de Mar­ra­kech, notam­ment : le signe qu’un acteur asso­cia­tif peut éga­le­ment, par son exper­tise, par­ti­ci­per à l’émergence et la mise en œuvre des poli­tiques publiques.

Emma­nuel Matteudi

Pho­to : Site inter­net de l’AESVT

 

Abonnez-vous à la revue urbanisme en version numérique
Par­ta­ger l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


À pro­pos

Depuis 1932, Urba­nisme est le creu­set d’une réflexion per­ma­nente et de dis­cus­sions fécondes sur les enjeux sociaux, cultu­rels, ter­ri­to­riaux de la pro­duc­tion urbaine. La revue a tra­ver­sé les époques en réaf­fir­mant constam­ment l’originalité de sa ligne édi­to­riale et la qua­li­té de ses conte­nus, par le dia­logue entre cher­cheurs, opé­ra­teurs et déci­deurs, avec des regards pluriels.


CONTACT

01 45 45 45 00

Par­ta­ger l’article